SANTÉ - Les débuts

SANTÉ - Les débuts

  •    
    De l'enfance à la vieillesse, les soins pour tous sont garantis par la loi et les dépenses de santé sont comparables à celles des pays développés.​
  • Photo: GPO / M.Pridan
     
    כל ישראל ערבין זה בזה  - שבועות ל"ט:א

    Les juifs sont tous responsables les uns des autres
    (Talmud de Babylone, traité Shavuot 39a
    )

     

    Le niveau élevé des services sanitaires israéliens, la qualité des ressources médicales et de la recherche, les établissements hospitaliers modernes et le pourcentage impressionnant de médecins et de spécialistes par habitant sont autant d'éléments qui se traduisent par un taux infime de mortalité infantile (4, 7 % pour 1000 naissances d'enfants vivants) et une espérance de vie de 82, 2 ans pour les femmes et 78, 5  ans pour les hommes. De l'enfance à la vieillesse, les soins pour tous sont garantis par la loi et les dépenses de santé sont comparables à celles des pays développés.

    ​ 

     
  •  
  • Une tradition de longue date

  •  

    Au XIXe siècle, des maladies telles que la dysenterie, le paludisme, le typhus et le trachome étaient endémiques en Terre d'Israël, alors province arriérée et négligée de l'Empire ottoman. Pour fournir des services sanitaires à la population juive de la Vieille Ville de Jérusalem, plusieurs institutions mises en place par des communautés juives européennes dispensaient des soins aux nécessiteux et s'étaient acquis une réputation de dévouement et d'efficacité dans des conditions particulièrement difficiles.

    Ces dispensaires devinrent des hôpitaux : Bikour Holim (1843), Misgav Ladach (1888) et  Shaare Zedek (1902), toujours en service à l'heure actuelle et dont les soins et traitements sont basés sur les technologies médicales les plus avancées. La création du Centre médical et Universitaire Hadassah de Jérusalem qui abrite des écoles de médecine, d'infirmerie et de pharmacie et deux hôpitaux modernes doit son édification à deux infirmières envoyées en 1913 à Jérusalem par l'Organisation des femmes sionistes d'Amérique, Hadassah.