Gestion de l'eau en Israël

Gestion de l'eau en Israël

  •   Rapport de l'OCDE et de la FAO
  •    
     
    L'utilisation de l'eau pour l'agriculture en Israël a diminué de façon presque constante depuis la moitié des années 1990 jusqu'au début des années 2000. Elle s'est stabilisée par la suite jusqu'en 2008 et doit augmenter avant 2025, cependant à un taux moindre que l'augmentation de la demande industrielle et urbaine. En conséquence, l'utilisation totale de l'eau dans le secteur agricole est passée de plus de 70% en 1980 à 57% avant 2005, et doit diminuer à 52% avant 2025. L'autre évolution, induite par la politique de quotas gouvernementale sur l'eau, est la diminution de l'utilisation de ressources en eau fraîche naturelle comparée à une augmentation de celle des effluents et d'eau dessalée recyclés pour le secteur agricole. Une des caractéristiques notables de l'agriculture israélienne est sa capacité à utiliser l'eau plus efficacement. Cette efficacité a été améliorée en termes physiques (techniques) par tonne produite (ou hectare irrigué).
     
    Ainsi grâce à une plus grande efficacité dans l'utilisation de l'eau agricole, Israël est devenu un des leaders mondiaux dans la gestion et les technologies d'irrigation des milieux arides (Banque mondiale 2006). L'invention et le développement de l'irrigation goutte à goutte en Israël dans les années 60 a été l'innovation clé qui a conduit à une meilleure efficacité technique d'utilisation de l'eau, ainsi qu'à la transition vers des systèmes d'irrigation pressurisée (c’est-à-dire les gicleurs, micro-gicleurs, micro-jets). L'irrigation par submersion n'est plus utilisée par les agriculteurs.
     
    Rapport OCDE et FAO
    Page 71
    Juillet 2012
     
    Pour en savoir plus :
  • icon_zoom.png
    Goutte à goutte Goutte à goutte
     
     
  •