François Hollande en Israël

France-Israel, Innovation Day 2

  •   17 au 19 novembre 2013
  •    

    François Hollande en Israël

    Tapis Rouge pour un voyage à forte connotation économique. Le président français accompagnés de plusieurs ministres français et d'une dégation d'entrepreneurs sera accueilli en Israël. Trois jours de rencontres et d'échanges en perspective.


  •  
     

    C’est en réponse à l’initiative de décembre 2011 lancée par Bercy sur le thème de l’innovation France-Israël, que le 19 novembre à Tel aviv, une des capitales les plus high tech de la planète, que la délégation française sera accueillie dans le cadre de la 2ème journée de l’innovation Israël-France. Une possibilité de lever peut être enfin les freins psychologiques sur ce pays et voir l’intérêt économique que peut représenter Israël pour les entrepreneurs et les investisseurs français.

    Une opportunité économique

    Le niveau des échanges entre les deux pays est très insuffisant. Les entrepreneurs français hésitent encore trop à aller sur le marché israélien soit pour des raisons d’étroitesse de marché ou bien tout simplement pour des raisons sécuritaires.

    Les flux commerciaux France-Israël 2011

    Les flux commerciaux entre les deux pays, se sont élevés en 2011 à 2,3 milliards deuros, plaçant ainsi la France comme le 11e fournisseur dIsraël et 8ème client de lEtat dIsraël.

    ·          Niveau des exportations françaises (hors diamants) : 1,15 milliards deuros

    ·          Niveau des importations françaises : 1,14 milliards deuros

    Pourtant on peut rappeler qu’Israël afficher en 2013 un taux de croissance de 3.8% (un score bien plus importants que les économies occidentales) et accorde un effort national de près de 4.4% de son PIB à la recherche & développement en se plaçant ainsi au 1er rang mondial (source OCDE).

    Leffort national de R&D est estimé à 4,4 % du PIB (1er rang de lOCDE)

    10 Mds USD sont consacrés à la recherche civile (plus du double de la moyenne des pays de lOCDE) et un effort de recherche de défense substantiel (technologies de rupture). La part accordée à la Défense serait de 1 % supplémentaire.

    Daprès le Forum de Davos, Israël est le 6e pays le plus innovant. Quelques indicateurs issus du « World Economic Forum » 2010-2011 :

    ·          2e nation au monde par le nombre dingénieurs et de scientifiques qualifiés disponibles ;

    ·          1re par la qualité des institutions de recherche scientifique : Technion, Institut Weizmann ;

    ·          4e par le nombre de brevets par habitant ;

    ·          22e pays le plus compétitif (sur 142) du classement Davos 2011-2012 sur la compétitivité.

     

    Une chance à l’innovation

    Le principe d’innovation et la prise de risque fait partie du quotidien des israéliens, «Never take no as an answer» est un leitmotiv. L’innovation est sûrement une voie possible de coopération bilatérale et la réputation d’Israël comme la «start-up nation» n’est plus à faire. Il est vrai que la présence de nombreuses sociétés israéliennes cotées sur le NASDAQ, le marché boursier américain des entreprises technologiques, est certainement le critère le plus évident de la réussite de la High-tech en Israël. Plus de 70 entreprises israéliennes sont présentes du ce marché en 2013.

    Le principe d’innovation israélien pourra-t-il contrebalancer le principe de précaution français ?

    Au programme de ces quelques jours : un accent sur le volet économique

    Gageons que l’innovation est un thème porteur et riche en ce moment, il peut être une source d’échanges riches et fructueux entre les deux pays.

    Il est prévu d’organiser un programme de visites et de rencontres pour la délégation économique française, encadrée par Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie Numérique, axé sur trois secteurs d’avenir : Les NTIC, l’énergie et les biotechnologies.

    Des rencontres avec des entreprises et des investisseurs sont prévues et des visites de sites emblématique de l’indutrie de pointe israélienne également.

     

    La journée du 19 novembre à Tel Aviv :

    ·         Cérémonie d’ouverture en présence des présidents Shimon Peres et François Hollande ainsi que du Premier Ministre benjamin Netanyahu

    ·      Première table ronde : Quelles sont les perspectives de coopération franco-israélienne dans le secteur High tech ?

    Animée par une figure célèbre de la high tech israélienne, Yossi Vardi, la séance comptera des intervenants comme Stéphane Richard (Orange), Yannick Bolloré (Havas) ou Avi Hasson (Chief Scientist Office en Israël).

    ·         Deuxième table ronde : Les «Success stories » franco-israélienne

    Intervenants attendus : Paul François Fournier (Bpifrance), entres autres co-témoignages de Patrick Roynette & Moshe Dalman (IRTS /ROD), Rachel Lowenbach & Pierre Weill (Alonim / Valorex)…

    ·         Ateliers thématiques

    1er atelier : Nouveau Média

    2ème atelier : Energies renouvelables

    3ème atelier : Santé - médical

    ·         B2B

     

    Plus d’informations sur Innovation Day 2 –

    Marie-Laure Cohen - economy@marseille.mfa.gov.il