Economie et Conflit

Israël, Économie et conflit

  •   L'impact économique de l'opération militaire "Pilier de la Défense"
  •    
    Le 19 novembre dernier, le ministre israélien des Finances Youval Steinitz et le gouverneur de la Banque d'Israël, professeur Stanley Fisher ont discuté de l’impact de l’opération « Pilier de la Défense» sur l’économie israélienne...
  • icon_zoom.png
    israelieconomy israelieconomy
     
     

    Le 19 novembre dernier, le ministre israélien des Finances Youval Steinitz et le gouverneur de la Banque d'Israël, professeur Stanley Fisher ont discuté de l’impact de l’opération « Pilier de la Défense» sur l’économie israélienne.


    Devant,

    # Plus de 1.100 roquettes ont été tirées sur Israël depuis le samedi (10 novembre), et plus de 900 depuis le début de l'opération pilier de la défense, le 14 novembre).
    # Plus de 44 millions (Sources officielles gouvernementales israéliennes) de tentatives de cyber attaques visant à perturber le fonctionnement des sites Web du gouvernement et ont été enregistrées
    # Selon les données fournies par l’unité Cyber gouvernementale , il y avait des dizaines de millions d'attaques contre des sites Internet appartenant à l'establishment de la défense, 10 millions d'attaques sur le site officiel du Président de l'Etat d'Israël, 7 millions d'attaques sur le site Web du ministère de la Affaires étrangères, 3 millions d'attaques sur le site Web du premier ministre ;
    seules quelques attaques de seulement quelques minutes de déni de services ont perturbé les différents sites Web.
    Il est possible de penser, à raison, que ces attaques aient pu fragiliser l’économie. Le ministre des Finances et que le gouverneur sont convenus que, pour le moment, les marchés semblent fonctionner correctement. Investisseurs étrangers et locaux reconnaissent la capacité de l'économie israélienne à sortir de cette crise sans trop de dommages.

    L'expérience de crises similaires dans le passé, selon eux, montre que l'économie reprend son fonctionnement normal peu de temps après. « ce qui est important, selon eux, c’est de rester vigilant». Le ministère des Finances a pour sa part précisé: "L'ensemble des marchés continuent de fonctionner normalement. Les investisseurs étrangers et locaux reconnaissent la capacité de l'économie israélienne à sortir des crises sécuritaires sans trop de dommages. Mais par contre si l'opération militaire sur Gaza se prolonge dans le temps, c'est une toute autre histoire (...).”.Je suis convaincu que l'économie va survivre à la crise actuelle et bien s’en sortir. "

    Youval Steinitz a déclaré dans un communiqué ministériel plutôt rassurant : “Je suis convaincu que l'économie va survivre au coût de l'opération militaire actuelle, si l'opération militaire "Pilier de la défense", prend fin dans les jours à venir. L'économie israélienne a toujours affiché une parfaite maturité et une grande stabilité face aux crises sécuritaires précédentes."

     
  •