SCIENCE: Recherche et développement
   

SCIENCE: R & D

  •   SCIENCE ET TECHNOLOGIE : Recherche et développement
  •    
    Le grand réservoir de personnel qualifié que possède Israël est le principal responsable des percées scientifiques et technologiques du pays.
  • icon_zoom.png
    SCIENCE AND TECHNOLOGY: Research and Development SCIENCE AND TECHNOLOGY: Research and Development
    Photo: I. Sztulman
     
  •  
  • Du personnel qualifié

  •  

    Le grand réservoir de personnel qualifié que possède Israël est le principal responsable des percées scientifiques et technologiques du pays. A mesure que les scientifiques chevronnés, les ingénieurs et les techniciens parmi les centaines de milliers d'immigrants en provenance de l'ex-Union soviétique s'inséraient sur le marché du travail, la proportion de personnel israélien qualifié dans le domaine de la recherche et du développement a augmenté de façon spectaculaire. Ces spécialistes exerceront une influence significative sur les réalisations scientifiques et technologies des prochaines décennies.

    A number of Israeli scientists have won the Nobel Prize over the past few years. The country’s most recent laureates are Dan Shechtman of the Technion, for his discovery of patterns in atoms called quasicrystals, and Weizmann Institute of Science's Ada Yonath, who received the prize for her work with ribosomes, one of the most complicated miniature "machines" in the human body.

    Israeli know-how is also going into advanced electronics, with companies like Elbit leading the way in fields such as unmanned vehicles. Security systems are another fastgrowing area; dozens of Israeli companies are designing systems and software which can detect potential threats and intruders.

    One of the fastest growing technology businesses in Israel is life sciences, with over 1,000 companies exporting over $6 billion in pharmaceuticals and medical devices. One well-known Israeli invention is Given Imaging's Pillcam, which allows physicians to examine a patient’s gastrointestinal tract with a swallowable camera. The generic pharmaceuticals giant Teva has played an important role in lowering the price of many drugs, as well as bringing to market novel drugs such as Copaxone for multiple sclerosis.


  • Recherche et développement (R&D

  •  
    Photos: I. Stzulman

    La R&D est principalement menée dans les sept universités, les dizaines d'institutions gouvernementales et publiques et les centaines d'entreprises civiles et militaires d'Israël. D'importants travaux sont également réalisés dans des centres médicaux et un certain nombre de sociétés publiques dans les domaines des télécommunications, de production d'énergie et de gestion des ressources en eau.


    La R&D est pour plus de la moitié financée par l'Etat et des organismes publics. Les fonds publics destinés à la recherche et au développement civils sont essentiellement consacrés au développement des secteurs industriel et agricole du pays ; plus de 40 % sont exploités pour promouvoir  des travaux de recherche nationale et binationale. Ces fonds sont étayés par des allocations de recherche en provenance de fondations universitaires gérées par le Conseil de l'enseignement supérieur. Une partie des fonds est consacrée aux secteurs de la santé et des affaires sociales.    

    Plus de 80 % des travaux publiés par des chercheurs israéliens, et quasiment toutes les activités de recherche fondamentale sont menés dans les universités du pays. La Fondation d'Israël pour la Science, un organisme indépendant, constitue la source principale du financement de la recherche fondamentale. Un millier de chercheurs environ reçoivent des subventions de cet organisme. Cette fondation finance également des projets spéciaux comme la participation d'Israël au grand détecteur ATLAS, le “Large Hadron Collider” (grand collisionneur de hadrons) du CERN, ainsi qu'à l'amélioration de la qualité de la recherche clinique par toute une gamme de subventions accordées à des chercheurs en médecine.

    TELEM, forum de bénévoles composé des directeurs scientifiques des ministères de l'Industrie et du Commerce, de la Science, du président de l'Académie israélienne des Sciences, et de représentants du Conseil de l'enseignement supérieur, du ministère des Finances et d'autres, est chargé de financer et coordonner des initiatives de recherches trop importantes pour être assumées par une seule institution.  Ainsi, TELEM a conçu et partiellement financé l'entrée d'Israël au Programme-cadre de l'Union européenne pour la recherche et de développement, la participation d'Israël à l'European Synchroton Radiation Facility (ESRF-Installation européenne de rayonnement Synchroton) et l'initiative israélienne Internet II.

    Le grand nombre de brevets déposés par les universités israéliennes est l'un des indices de l'efficacité des relations entre les établissements d'enseignement supérieur et le secteur industriel.​​