CULTURE: Théâtre et variétés

CULTURE: Théâtre et variétés

  •    
    Le théâtre israélien est multiforme : contemporain ou classique, autochtone ou importé, expérimental ou traditionnel avec un répertoire, des acteurs, des metteurs en scène et producteurs d'origines diverses mêlant le local à l'étranger et créant ainsi, graduellement, un art véritablement israélien.
    ​​​
  • Avec l'autorisation du théâtre Khan de Jérusalem
     
  •  
  • Théâtre

  •  
    Contrairement à la littérature, le théâtre n'existait pas dans la culture hébraïque ancienne, pas plus qu'il n'est issu du théâtre yiddish, si populaire au sein des communautés juives d'Europe orientale avant la Deuxième Guerre mondiale. Il débuta avec la création, à Moscou en 1917, du théâtre Habimah (la scène) sous la direction du metteur en scène russe Constantin Stanislavsky et avec la participation de Hanna Rovina (1892-1980) qui deviendra la « Grande dame » du théâtre hébraïque. En 1931, la troupe s'installe définitivement à Tel-Aviv.

    Le théâtre israélien est multiforme : contemporain ou classique, autochtone ou importé, expérimental ou traditionnel avec un répertoire, des acteurs, des metteurs en scène et producteurs d'origines diverses mêlant le local à l'étranger et créant ainsi, graduellement, un art véritablement israélien. La scène dramatique israélienne est très active : de nombreuses compagnies à répertoire, d'autres théâtres, ainsi que des dizaines de troupes d'amateurs et régionales parcourent le pays et donnent des représentations devant un public fidèle et nombreux. Ces dernières années, des troupes israéliennes ont effectué des tournées en Europe orientale et occidentale et aux Etats-Unis, participé à des festivals internationaux dont celui d'Edimbourg et de Berlin, et se sont produites dans de grands théâtres d'Europe et des Etats-Unis. Quelques troupes semi-professionnelles et d'amateurs donnent des représentations en anglais et en russe.

    Les principaux auteurs dramatiques, dont certains jouissent d'une grande réputation à l'étranger, sont les regrettés Hanoch Levine et Ephraïm Kishon, ainsi que Yehoshoua Sobol et Hillel Mittelpunkt. Les  troupes professionnelles se trouvent dans les quatre villes principales du pays.

    Habimah, théâtre national, dispose à Tel-Aviv d'un ensemble de trois salles (totalisant 1 520 places) avec un taux de fréquentation de près de 90 %, notamment grâce à ses 30 000 abonnements annuels. Son répertoire comprend des pièces traditionnelles à sujets juifs, des œuvres d'auteurs israéliens contemporains et des traductions de classiques, drames et comédies, dont les mises en scène sont souvent signées par de célèbres metteurs en scène étrangers.

    Le Caméri, théâtre municipal de Tel-Aviv depuis 1970, a été le premier à présenter une image réaliste de la vie israélienne et a contribué au développement de la création dramatique hébraïque par un répertoire vivant comprenant des drames israéliens originaux et des adaptations de grands succès étrangers, classiques et modernes. Dans ses nouveaux locaux ultramodernes comprenant quatre salles, le Cameri est situé près du Centre des arts de la scène de Tel-Aviv. La production de Hamlet dont le rôle principal a été interprété par Itaï Tiran a été accueillie avec enthousiasme en Israël comme à l'étranger, notamment au Festival de Washington, au Centre Kennedy des arts de la scène.

    Le Théâtre municipal de Haïfa est un théâtre de répertoire présentant des productions israéliennes et  étrangères, classiques et modernes.

    Le Théâtre de Beershéva est un théâtre de répertoire présentant des œuvres originales contemporaines, ainsi que des pièces étrangères classiques et modernes en traduction. 

    Jerusalem Khan Theatre
    Photos avec l'autorisation du théâtre Khan de Jérusalem
    Jerusalem Khan Theatre

    Le Théâtre Beit Leissin de Tel-Aviv a pour répertoire des pièces israéliennes ainsi que des œuvres étrangères contemporaines traduites.

    Le Théâtre arabe est un théâtre professionnel en arabe destiné aux adultes, présentant des pièces originales en provenance des pays arabes ainsi que des œuvres contemporaines traduites.

    Le Théâtre Beit Haguefen, destiné aux enfants et aux adolescents arabophones, présente des pièces contemporaines originales ainsi que des productions en provenance de l'étranger.

    Le Théâtre du Khan, seul théâtre de répertoire de Jérusalem, offre une combinaison d'œuvres classiques et modernes dans une salle unique en son genre installée dans un ancien caravansérail turc restauré.

    Le Théâtre Guesher, fondé en 1991 pour et par de nouveaux immigrants originaires de l'ex-Union soviétique, a commencé par donner des représentations en russe. Le succès qu'il a remporté et les éloges de la critique l'ont associé au courant central du théâtre israélien avec des pièces en hébreu. Il représente Israël dans de prestigieux festivals du monde entier.

    Le Théâtre Clipa, a été fondé en 1991 par la danseuse et metteur en scène Idit Herman et par l'acteur et musicien russe Dimitri Tyulpanov dont la troupe présente des spectacles où tous les arts de la scène sont représentés : théâtre, danse, design et musique. La troupe dont les prestations sont le plus souvent muettes, présente deux à quatre productions par an dont la plupart sont limitées dans le temps, voire présentées une seule fois dans un site exclusif.​

     

    Performance at the Train Theater
    Représentation du théâtre du Train (Photo: E. Sklar)
    Poster, The International Festival of Puppet Theater in Jerusalem
    Affiche du Festival international de théâtre de marionnettes à Jérusalem (photo : Navon Art)

    Le Théâtre pour enfants et adolescents présente des spectacles pour trois groupes d'âge différents dans les écoles et centres culturels du pays, organise des cours de théâtre et d'art dramatique et forme des instructeurs pour les studios et ateliers de théâtre du réseau scolaire.

    Le Festival d'Acco est un festival de théâtre alternatif où sont jouées en première des pièces israéliennes expérimentales. C'est un concours de spectacles présentés en intérieur ou en extérieur, ainsi que de théâtre de rue et de pièces internationales.

    Le Festival de théâtre pour enfants se déroule à Haïfa. Il propose aux enfants des pièces nouvelles, ainsi qu'un concours et des œuvres d'artistes internationaux invités.

    Le Théâtre du Train installé à Jérusalem en 1981, est un théâtre de marionnettes. Il propose une vaste gamme de productions pour enfants, des séances de conteurs pour les tout-petits ainsi que des festivals de rue pour les familles. Il accueille le Festival annuel de théâtre de marionnettes.

    La formation à toutes les professions liées au théâtre est assurée par les universités de Tel-Aviv et Jérusalem, par l'Ecole des arts du spectacle Beit Zvi (de Ramat Gan), au studio Nissan Nativ de Tel-Aviv et Jérusalem, et à l'Ecole d'art dramatique du Séminaire du kibbouts.​



     

     

  • Variétés

  •  
    Israeli singer Rita
    Rita (Office de presse du gouvernement / A.Ben-Gershom)
    Bukharan ensemble (Photo: Y. Loeff)
    L'Ensemble boukharien (Photo: Y.Loeff)

    Les spectacles de variétés datent d'avant l'indépendance de l'Etat, avec l'apparition au début des années quarante de groupes tels que « Chizbatron », « Mataté » et « Batsal Yarok »,  mais c'est seulement dans les années 1960 que ce genre a pris son essor avec la formation de troupes dépendant des divers corps de l'armée israélienne. Parmi les vedettes ayant fait leurs débuts dans ces ensembles pendant  leur service militaire : Haïm Topol, Si Hyman, Miri Aloni, Dorit Réuveni et Yardéna Arazi. Les sketches du  trio comique “Hagashah hahiver” ont pendant des décennies remporté un succès mérité, et le groupe a été lauréat du Prix d'Israël pour ses prestations.

    La télévision et la radio sont les principaux débouchés pour ces talents ; des représentations à succès sont données dans tout le pays par des chanteurs, comédiens, musiciens, groupes musicaux et autres.

    Certains chanteurs sont depuis des années des vedettes, comme c'est le cas d'Arik Einstein, Shlomo Artzi, Matti Caspi, Rita, Dana International, Corinne Allal, Hava Alberstein, Shalom Hanokh et Yehoudit Ravitz ainsi que quelques groupes musicaux tels Teapacks, Mashina, Atrax, Etnix et Haverim shel Natasha. Parmi les artistes israéliens les plus connus à l'étranger, il faut citer Doudou Fisher, la regrettée Ofra Haza, Rami Kleinstein, Aviv Guéfen, David Broza, Noa (Ahinoam Nini). En 1998, Dana International a remporté le concours de l'Eurovision avec sa chanson “Diva” classée au 14ème rang des meilleures chansons de l'Eurovision ; elle a récemment publié son onzième album. 

    Les grandes comédies musicales, comme Les Misérables ou The Sound of Music (“La mélodie du bonheur”) traduites en hébreu et très populaires dans les années 1970 ont été reprises dernièrement avec beaucoup de succès.

    Un nouveau genre musical méditerranéen qui a beaucoup gagné en popularité est marqué par les influences grecque et arabe. Il a pour vedettes Yehuda Poliker, Haïm Moshé, Elie Louzon, Shimi Tavori, Boaz Sharabi, Sarit Hadad, Avihou Médina, Margalit Tsa'anani, Zehava Ben, Ofer Lévy et, plus récemment, Eyal Golan, Amir Benayoun et Miri Messika.

    Une nouvelle génération de chansonniers satiriques, tels Eli Yatzpan et Adi Ashkenazi, attirent un public de plus en plus large.​