Réaction du Premier Ministre

Réaction du Premier Ministre

  •   Accord sur le nucléaire militaire iranien
  •    

    Accord sur le nucléaire militaire iranien

    Déclaration de Benjamin NETANYAHU

    Premier ministre de l’Etat d’Israël

     

    24 Novembre 2013

     
    Ce qui a été conclu la nuit dernière à Genève n’est pas un accord historique, c’est une erreur historique.
    Aujourd’hui, le monde est devenu un lieu bien plus dangereux car le régime le plus dangereux au monde a franchi une étape importante vers l’obtention de l’arme la plus dangereuse dans le monde entier.
    Pour la première fois, les grandes puissances du monde ont accepté l’enrichissement d’uranium en Iran, tout en ignorant les décisions du Conseil de sécurité de l’ONU qu’elles avaient décidées.  Les sanctions qui ont nécessité de nombreuses années pour leur mise en place, contiennent les meilleures chances d’une solution pacifique.
    Ces sanctions ont été abandonnées en échange de concessions  cosmétiques de l’Iran, concessions qui peuvent être annulées en quelques semaines.
    Cet accord et ce que ce qu’il implique met en danger de nombreux pays, y compris, évidement, Israël.
    Israël n’est pas tenu par cet accord. Le régime iranien s’est engagé à la destruction d’Israël et Israël a le droit et le devoir de se défendre, lui-même, face à toute menace.
    En tant que Premier ministre de l’Etat d’Israël, je souhaite que cela soit clair : Israël ne permettra pas à l’Iran de développer une capacité nucléaire militaire.
     
  •