cessez-le-feu
  •  

     Error ‭[2]‬

     
    Web Part Error: A Web Part or Web Form Control on this Page cannot be displayed or imported. The type MFA.WebParts.mfa_wpQuickNavWithTitleAutomatic, MFA.WebParts, Version=1.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=null could not be found or it is not registered as safe.
  •  

     Error ‭[1]‬

     
    Web Part Error: A Web Part or Web Form Control on this Page cannot be displayed or imported. The type MFA.WebParts.ToolsAndInfo, MFA.WebParts, Version=1.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=null could not be found or it is not registered as safe.

cessez-le-feu

  •   Le Hamas accepte de faire appliquer le cessez-le-feu
  •    
    Les Comités de résistance populaire, qu'Israël accuse d'être derrière les attaques sanglantes de jeudi dans le sud du pays, ont annoncé lundi qu'ils adhéraient à un cessez-le-feu alors que le calme sembe s'installer autour de la bande de Gaza. Cette annonce fait suite à des rapports indiquant que les factions palestiniennes s'étaient entendues pour arrêter de tirer ds roquettes sur Israël.
  • Photo: Rafael Ben-Ari / Chameleons Eye
     
    "Nous allons temporairement cesser de tirer des roquettes pour le bien de notre peuple palestinien" a indiqué le mouvement dans un communiqué posté sur son site internet, d'après l'agence de presse Maan.
     
    Plus d'une dizaine de roquettes ont été tirées sur Israël depuis dimanche soir, et Tsahal a répliqué au moins une fois. Aucun groupe palestinien n'a revendiqué les tirs. Il n'y a pas eu de blessé.
     
    Un peu plus tôt lundi, le Hamas a accepté de faire respecter un cessez-le-feu aux petites factions palestiniennes de Gaza, responsables de la majeure partie des tirs de roquettes sur Israël au cours des derniers jours, selon les déclarations de responsables palestiniens.
     
    Un officiel impliqué dans les pourparlers entre Israël et les factions palestiniennes à Gaza a indiqué que les groupes étaient "parvenus à s'entendre sur une trève et ce cessez-le-feu a commencé".
     
    Des responsables ont indiqué que l'Etat hébreu et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, se sont mis d'accord sur une trève après cinq jours de violences autour de la frontière.
     
    De son côté, le bureau du Premier ministre a nié être un partenaire dans un quelconque accord pour un cessez-le-feu à Gaza.
     
    Une source du bureau de Netanyahou a déclaré sur la radio de l'armée : "Nous ne signons pas d'accord avec le Hamas, ni directement, ni indirectement."
     
    Il précise : "Israël surveille la mise en oeuvre du cessez-le-feu. S'ils continuent de tirer, nous répondrons en conséquence."
     
    Tous droits réservés © Jerusalem Post - Reproduction interdite
     
     
     
  •